Lexique professionnel de notre approche métiers

image_print

[Total : 3    Moyenne : 5/5]
Par ordre alphabétique, nos définitions des termes utilisé dans nos articles.

→ Coaching d’équipe : Le coaching professionnel d’équipe s’adresse à des comités de direction, équipes d’encadrement d’un service, équipes projet, équipes transverse… Il vise à développer la cohésion et le potentiel d’une équipe, créer une réflexion sur l’envie de travailler ensemble à amélioration de l’existant afin accroître sa performance globale. Nous travaillerons avec l’équipe sur la définition du sens de l’équipe, la compréhension de ses dynamiques, la mise en œuvre de synergies et le processus de prise de décisions.

 → Motivation (interne) :

Il est convenu qu’une personne motivée accompli plus et mieux qu’une personne qui ne l’est pas.  La motivation c’est le carburant, l’énergie qui fait avancer mieux et plus loin l’individu et l’entreprise.

on cite parfois l’équation suivante : Performance = Compétence X Motivation. la motivation (interne par définition) est donc l’élément multiplicateur de la performance, sans elle impossible pour l’entreprise d’améliorer ses performances durablement.

Notons que la motivation ne peut être artificiellement provoquée : le coaching est sans doute la meilleures option pour développer une motivation sincère et performante.

→ Organisation Matricielle :  réunit une structure temporaire par projet et une structure stable par fonction. On parle aussi parfois de management transversal.

→ Performance de l’Entreprise :  Le concept de performance intègre d’abord la notion d’efficacité, c’est-à-dire l’idée d’entreprendre et de mener une action à son terme. La performance consiste donc à obtenir un certain résultat conformément à un objectif donné. Dans une entreprise, l’objectif doit être :

  • en cohérence avec la finalité de l’entreprise ;
  • préalablement défini et mesurable ;
  • accompagné du résultat attendu.

→ P.N.L. programmation neuro-linguistique :  Démarche se pensant comme pragmatique, c’est-à-dire orientée vers l’expérience, la PNL se caractérise par la modélisation des gens de talent, c’est-à-dire par le repérage, la description et l’imitation des pratiques et comportements à succès, puis par leur transmission. À ces premiers modèles, s’ajoutent des protocoles observés chez d’autres thérapeutes. La PNL se fonde également sur des présupposés et un ensemble de techniques permettant de décrire et d’agir sur la subjectivité.

→ Psychopraticien : Le terme « psychopraticien » est un nom de métier qui succède à l’ancienne appellation « psychothérapeute » avant que celle-ci ne soit devenue un titre réservé (2010). Un psycho-praticien a une formation de psychothérapie, généralement suivie en écoles privées. Il a le plus souvent les mêmes formations que le psychothérapeute sauf la formation universitaire (connaissances générales sur un métier). Il a à sa disposition un large choix de méthodes. Il est centré sur le patient et l’accompagne dans la réussite de sa vie. Ce n’est pas un prescripteur, il ne fait pas d’ordonnance.
Son action a pour but de vous permettre de changer vos comportements s’ils sont inadaptés, cause de souffrance ou à la recherche de plus de performances.

→ SMARTe  : Acronyme permettant de définir un objectif selon les caractéristiques nécessaires pour être un « bon » objectif.

  • Spécifique (anglais : Specific) : La spécification de l’action doit être clairement établie. On utilise parfois le terme « Simple » ;
  • Mesurable (anglais : Measurable) : Il doit être mesurable, les indicateurs chiffrés devant être incontestables et reconnus comme tels par le collaborateur ;
  • Acceptable (anglais: Acceptable) : Il doit pouvoir être atteint, Il doit être réalisable et ne reposer que sur la motivation du collaborateur ou être réajusté si le contexte change ;
  • Réaliste ou Pertinent (anglais : Relevant) : Il doit être directement lié à l’activité du responsable ;
  • Temporellement défini (anglais : Time-bound) : Il doit être inscrit dans le temps, avec une date de fin et éventuellement des points intermédiaires ;
  • Ecologique. Nous ajoutons chez Team For Development ce terme qui signifie « gagnant-gagnant », bon pour celui qui va atteindre cet objectif, mais aussi ceux qui osnt acteur de la situation.

→ Systémique : Les références à la systémique que l’on retrouve en informatique, en psychothérapie, ou encore en sciences de l’information et de la communication font référence aux mêmes principes, même si chaque discipline présente la systémique sous une forme qui lui est propre. Concrètement, la pensée systémique consiste à regrouper les éléments individuels d’un système sous des points de vue particuliers. Selon l’International Project Management Association, la pensée systémique est définie comme « une façon de voir les phénomènes et les corrélations complexes dans leur intégralité selon une approche interdisciplinaire ». L’objectif de l’approche systémique est la modélisation, c’est-à-dire la figuration d’une réalité complexe sous la forme d’un modèle simplifié, plus facilement compréhensible.