Résistance au changement en entreprise : Dirigeants, changez de logiciel interne ! 1/2

[Total : 7    Moyenne : 3.9/5]
image_print

Temps de lecture 4′  | article en deux partie, partie 1/2

Pour un dirigeant d’entreprise ou d’organisation, un patron de PME, le changement est naturel, en effet pour faire évoluer votre entreprise le changement est absolument nécessaire, « vous adapter ou disparaitre ». Mais vos équipes sont elles sujettes à la résistance au changement ?

Peut être y a-t-il une chose que vous ne percevez pas à sa juste valeur… baigné dans la réflexion, la recherche des meilleures options, entouré par une petite équipe motivée et au fait des tenants et des aboutissants… comment croyez vous que vos salariés (tous les autres !) perçoivent ces changements ? Développent ils une résistance au changement ?

Il est temps pour vous dirigeants et patron de PME de changer de mode de fonctionnement ! Il ne s’agit pas de remettre en cause les changements dont vous avez besoin, il s’agit par contre de mobiliser les équipes et d’obtenir le meilleur de chacun et ainsi atteindre bien plus facilement vos objectifs de rentabilité.

Dans le livre « the Enemy of Engagement » de Royal & Agnew, vous découvrez de nombreux exemples d’entreprises de toutes tailles qui ont réussi à changer leurs manières de raisonner et ont découvert la puissance et la performance de l’engagement des salariés pendant un changement réussi !

 

Pour qu’il y ait résistance au changement il faut qu’il y ait… une résistance !

Mobiliser mes équipes ? comment ? : les entreprises qui réussissent respectent trois engagements.

1 Communiquer auprès de tous sur l’absolue nécessité d’évoluer sans cesse comme une question de survie

2 Les solutions à nos problèmes sont détenues par TOUS et pas seulement par la direction ou le management.

3 Pour réussir faisons nous confiance

 

1 Résistance au changement en entreprise : expliquer les raisons encore et encore

Plutôt que de faire « comme d’habitude » c’est-à-dire investir en communication et formation, pourquoi ne pas simplement expliquer (sur la durée et dés le début) aux salariés les enjeux ? Ce ne sont pas des enfants et si vous les impliquez ils adhéreront plus volontiers (et vous ferez des économies sur la com. et une partie de la formation). N’oubliez pas dirigeants, qu’au final la réussite rapide d’un changement dépend du bout de chaine… les employés.

Ainsi ayant perçu et compris les raisons du changement ils seront autonomes et pertinent dans la mise en œuvre avec en prime une envie de lendemain meilleurs et donc motivés !

Élément complémentaire bénéfique à cette démarche, les phénomènes de démotivation lors de changements mal négociés entrainent très souvent une fuite des talents alors que c’est au moment du changement que l’entreprise a besoin de ses meilleurs talents !

Facile non ? Mais pour changer de paradigme, cela n’est pas toujours facile pour un dirigeant… il ne s’agit pas de se « remettre en cause » mais d’accepter de changer de logiciel (de modèle systémique), en cela un coach de dirigeant formé à la résistance au changement en entreprise est un élément extrêmement important pour faciliter le mise en mouvement.  résistance auchangement

2 Résistance au changement en entreprise : les dirigeants ne détiennent pas toutes les solutions

Les dirigeants ont besoin de la base car c’est elle qui est en contact avec la « réalité » de l’entreprise et c’est elle qui mettra en œuvre le changement.

Mettre en place une dynamique participative nécessite d’abord détablir de la proximité entre les dirigeants et les équipes de terrain. C’est souvent en devenant « plus humain », en reconnaissant ses limites et le besoin de l’aide de tous, qu’une direction accède à cet état de confiance et d’échange nécessaire.

En montrant leurs limites, les dirigeants incitent les salariés à repousser les leurs !

3 Résistance au changement en entreprise : la confiance ne se décrète pas… elle se crée !

C’est souvent le plus compliqué dans les cas que nous rencontrons. Il s’agit de jouer la transparence et ne pas tenter la moindre manipulation. Il convient donc de partager les informations permettant de bien comprendre le besoin de changement (cela avant que le projet soit déjà décidé…).

Un autre élément important consiste à impliquer et encourager les salariés en organisant des rencontres des débats et échanges en totale liberté d’expression, en laissant la parole libre.

Ce processus d’accompagnement de la résistance au changement n’est pas difficile en soit à mettre en œuvre, c’est la difficulté à changer de logiciel, de paradigme qui est l’enjeu le plus difficile pour une direction ou un patron de PME, c’est notre quotidien de vous accompagner dans cette aventure ! Découvrez votre équipe !

 Suite de cet article: 2/2

Si vous souhaitez échanger sur cet article ou si vous avez une question, nous vous proposons un échange sans engagement de votre part par courriel ou par téléphone, cliquez : ICI

Ththierry Pacaud coach de dirigeant, conseil en communication hors médiaierry Pacaud

Coach Systémique certifié (International Coach Federation), praticien en PNL & Conseiller en Communication Interne.

 

 

 

A propos Thierry Pacaud

Thierry Pacaud, Passionné par l'Aventure pour ce qu'elle apporte de rencontres humaines et d'émotions. Je revendique mon attirance pour la relation humaine et m'efforce d'apporter aux autres plus de compréhension des autres et d'eux-même et de motivation.Coach Systémique International certifié, praticien en PNL & Conseiller en Communication Interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *