Un cas pratique de coaching systémique

Dans tout projet, l’acteur principal a besoin d’identifier dans son entourage un mentor et des supporters. Ainsi, une étape importante dans une démarche de coaching est de demander au client « sur qui pourriez-vous vous appuyer pour mener à bien ce projet ? »

Lors d’un bilan récent, nous passions en revue avec ma cliente les différentes personnes de son entourage à qui elle avait déjà parlé de son projet – qui supposait un changement de vie important. Elle avait clairement identifié son besoin d’avoir un mentor, et elle s’était naturellement tournée vers quelqu’un qui avait déjà fait ce chemin, et développé avec succès une activité similaire à celle dont elle rêvait.

Ce mentor supposé, loin de la soutenir et de l’encourager dans sa démarche, avait plutôt aligné toutes les bonnes raisons pour lesquelles elle ne devrait pas y aller : difficultés, incertitude, risques… la faisant hésiter encore un peu plus sur ses capacités à se lancer et à réussir.

 

Mesurer l’impact perçu de votre projet sur les autres

Trouver le bon mentor

Quels sont les enjeux de ceux à qui vous demandez leur avis ? Quelles que soient vos attentes (un avis neutre, un avis d’expert, un soutien moral ou financier, de nouvelles idées…), il y a peu de chances pour qu’elles soient satisfaites du premier coup.

Il est utile de comprendre et d’anticiper que dès que vous présentez votre propre projet de transformation, votre interlocuteur va réagir d’abord en fonction des impacts perçus sur sa propre situation, sa vision personnelle du cadre que vous décrivez – ce sont des projections.

Il est possible que beaucoup de gens n’aient pas envie que vous changiez – parce que la situation actuelle leur convient à eux, même si elle ne vous convient pas ou plus.

Beaucoup de gens aimeraient que vous changiez – mais dans une direction bien précise, « tu devrais faire ça ».

Votre changement souhaité et peut-être inattendu va provoquer une modification des équilibres actuels, parfois des ruptures, et aussi, heureusement, un processus de renouvellement.

 

Prendre du recul, pour mieux voir le système

L’enjeu de cette étape du travail en coaching systémique est d’identifier dans l’entourage les sponsors, mentors et supporters, ouverts ou cachés, ainsi que les anxieux, les hostiles et les envieux, ouverts ou cachés. Cette approche apporte ainsi au client une vision nouvelle de son propre rôle à l’intérieur de ce système, et comment sa propre transformation fera évoluer l’ensemble du système.

Ainsi ma cliente a très rapidement compris que celui qu’elle imaginait comme un mentor, l’avait vue immédiatement comme une concurrente potentielle. Elle a ensuite découvert dans son entourage des ressources cachées, des soutiens précieux auxquels elle ne s’attendait pas, mais qui ont été heureux de contribuer à un projet qu’ils n’auraient pas eut l’énergie de mener seuls.

Alors qui sont les acteurs, masqués ou pas, de votre projet ? Quels rôles voulez-vous qu’ils jouent dans sa réussite, dans la situation cible ? Et quelle stratégie de communication allez-vous mettre en place vis-à-vis d’eux ?

Parlez-en avec votre coach !

Marie-Noëlle Borel
Coach et Consultante RH