En tant que coachs certifiés, lors de nos accompagnement et conseil de dirigeants ou de patrons de PME, voir de TPE nous intervenons la plupart du temps soit dans des situations “à problème” comme un conflit entre associés, un marché qui évolue plus vite que l’offre de l’entreprise, des problèmes de Ressources Humaine, etc. Ou bien dans le cadre d‘anticipation de la part du patron de PME, comme la recherche de performance pour se positionner plus rapidement et plus efficacement par rapport a le concurrence, une transmission d’entreprise, une fusion, etc…

Une fois la stratégie clarifiée, la vision du dirigeant en terme de leadership, de management des équipes, partagée, il se pose souvent le besoin de consultants, d’experts et de spécialistes de certains domaines précis du fonctionnement de l’entreprise, ce qu’un coach n’est pas. L’un de ces partenaires du dirigeant et de l’entreprise est l’expert-comptable. Nous recommandons régulièrement “le blog du dirigeant” qui à le mérite de donner gratuitement quelques informations de base et des formules automatiques préalables éventuellement au choix d’un expert-comptable.

Voici le texte de l’article fournis par leurs soins :

Au fil du temps, l’expert-comptable est devenu un partenaire privilégié des chefs d’entreprise. En effet si ses multiples compétences, la proximité qu’il peut avoir avec le dirigeant et le suivi régulier qu’il peut proposer n’en font certes pas un coach, mais cette place d’accompagnant particulier du dirigeant nécessite une sélection et un choix de la part du patron de PME.

Quel accompagnement l’expert-comptable peut-il apporter ?

L’expertise comptable et le coaching sont deux prestations bien différentes cela va sans dire. Cependant, ces deux professions ont un point commun : l’accompagnement du dirigeant. En effet, au même titre que les coachs accompagnent et apportent leur éclairage aux dirigeants, les experts-comptables se basent sur leur métier de base, la comptabilité, pour accompagner les dirigeants à piloter la gestion de leur entreprise. A la différence près que les uns interviennent souvent sur une période donnée alors que la plupart du temps les second ont une intervention de plusieurs années.

Auparavant réduit à la saisie des flux financiers, le rôle des professionnels du chiffre que sont les experts-comptables n’a cessé d’évoluer au fil du temps pour prendre une place de véritable partenaire de long terme auprès des dirigeants et des créateurs. Interlocuteur du dirigeant en matière de comptabilité, de fiscalité, de démarches et de choix juridiques et/ou sociaux, fournisseur d’indicateurs, de tableau de bords ou encore interlocuteurs en matière de stratégie, de développement ou d’investissement, un bon expert-comptable impliqué et compétent peu avoir un rôle prépondérant dans le développement de l’entreprise. C’est pourquoi il nous paraît important de s’attarder sur les critères à prendre en compte pour le choisir, ou en changer…..

Faut-il choisir un expert-comptable proche de sa société ?

La montée en force des moyens de communication nous laisse penser qu’il peut être intéressant de choisir un expert-comptable à distance.

La proximité géographique est un critère important dans le choix de son expert-comptable car elle permet les échanges physiques et directs qui restent plus efficaces que les échanges à distance. Cependant, notre expérience nous a permis de constater que certains cabinets d’expertise-comptable parviennent à compenser la distance par un sens du client poussé et par la mise en place d’un suivi adapté.

Le montant des honoraires de l’expert-comptable est-il un critère important

Lorsqu’on a un projet d’entreprise et qu’on souhaite bénéficier de conseil pertinent et adaptés à sa situation (personnelle et professionnelle) il faut accepter de payer un certain prix. De notre point de vue, trop de créateurs ont le réflexe de choisir l’expert-comptable qui propose le tarif le plus bas. Si la volonté de maîtriser les coûts est louable, il est important de s’assurer que la mission que propose l’expert-comptable soit en adéquation avec les services proposés et le prix du marché. Un tarif « hors marché » n’est pas toujours le plus intéressant.

L’idéal est de demander à l’expert-comptable d’expliquer sa tarification, cela permet souvent d’obtenir des informations complémentaires et de se faire une idée de la manière dont il conçoit sa mission et son accompagnement.

Meeting

Quels services votre expert-comptable vous propose-t-il ?

Lors du choix de votre expert-comptable, la nature et la qualité des services proposés dans la lettre de mission sont sans doute les éléments les plus importants. En effet, la saisie comptable et la réalisation des comptes annuels (bilan, compte de résultat, annexes) représente la base de la mission et ne présente qu’une faible valeur ajoutée. Les services complémentaires permettent d’adapter la mission comptable à votre besoin. Parmi les services on trouvera :

  • L’établissement des comptes consolidés,
  • La réalisation des fiches et du suivi social,
  • Le suivi et les conseils juridiques,
  • Le suivi de gestion (tableau de bord, situation intermédiaire, indicateurs, …)

La bonne entente avec son expert-comptable est-elle un critère ?

L’accompagnement comptable, fiscal et social permet à l’expert-comptable de bien connaitre son client ainsi que sa société. Par ailleurs, pour parvenir à apporter de bons conseils, ce dernier est parfois amené à prendre connaissance de certaines informations plus personnelles.

Pour que le partenariat soit efficace, il est important de construire une relation de confiance durable avec son expert-comptable. Le dirigeant doit s’assurer lors des premiers rendez-vous que le courant passe bien et qu’il pourra s’entendre avec celui qui pourra devenir un conseiller important.

Quelles sont les technologies employées par votre expert-comptable ?

Ce critère peut paraitre secondaire, il n’en n’est pourtant rien car le monde économique change. Lorsqu’un dirigeant souhaite que son entreprise utilise les techniques de gestion modernes, il faut qu’il en soit de même pour ses partenaires principaux, surtout si son une entreprise utilise des technologies récentes.

Si par exemple un dirigeant souhaite transférer certaines données de son site e-commerce pour faciliter la saisie, ou partager ses documents comptables via un réseau ou le cloud il est préférable d’aborder la question lors des rencontres préalables.

Par ailleurs, comment discuter de e-commerce, de dématérialisation, de débouchés technologiques avec un expert-comptable qui ne travaillerait pas avec le web ? Comment obtenir des conseils avisés sur le business-model d’une start-up de la part d’un partenaire qui ne s’implique pas dans les nouvelles technologies.

Comment cet expert-comptable est-il perçu ?

Parvenir à obtenir les avis de quelques clients sur la qualité du cabinet et de l’expert-comptable en question est une source d’information qui permet souvent de se faire une idée.

Comment choisir son expert-comptable ?

Si définir les critères qui détermineront le choix de l’expert-comptable est une chose, trouver des cabinets en est une autre. En effet, cette démarche prend du temps et il est souvent difficile de se faire une idée de l’expert-comptable qu’on a en face de soi en quelques minutes. Plusieurs solutions peuvent vous aider à choisir :

  • Utiliser son réseau, sa famille, ses amis ou ses contacts est une démarche rependue au sein de cette profession assez discrète.
  • Utiliser les annuaires que l’ordre des experts-comptables, les pages jaunes, les CCI ou d’autres sociétés ou organismes en proposent. Cette solution est cependant un peu hasardeuse pour un projet qui est souvent porteur.
  • Prendre un cabinet connu ou qui a pignon sur rue. C’est une solution rassurante mais qui peut être assez couteuse (les collaborateurs ont souvent des critères de rendement horaire).
  • Depuis peu certains blogs ou sites proposent de partager leur expérience sur la création et la gestion d’entreprise. Ces passionnés de la création d’entreprise ont souvent de bons conseils et des experts-comptables ou avocats partenaires à vous proposer. Il faudra auparavant s’assurer du sérieux du site et du blog (le nombre d’article est un indicateur intéressant). Attention toutefois aux sites comparateurs qui font souvent de la quantité ce qui ne permet pas de personnaliser l’offre.