Superviser un groupe (système) de coachs

Superviser un groupe (système) de coachs

 

Comme superviseur de coachs, il m’arrive parfois de superviser un groupe (système) de coachs qui effectuent une mission en groupe. Par exemple 4 ou 5 coachs expérimentés accompagnent chacun un membre du CoDir de la même entreprise. Ce type de coaching nécessite une supervision systémique particulière afin de permettre aux coachs de garder leurs puissances et d’identifier les reflets systémiques entre leur groupe de coachs et le CoDir.

Désolé du contenu un peu technique de cet article mais le thème réclame des précisions.

Clarification du coaching systémique :

Le coaching systémique apporte un regard nouveau qui tient compte en permanence des interactions et des individualités de chacun des acteurs du système ; sans occulter le système lui-même.

Ainsi le client est considéré lui-même comme un système, et appréhendé dans ses interactions avec d’autres systèmes (personnes et groupes de personnes, l’entreprise…) de son environnement.

Précisions :

Avec son coach, le client n’a pas les mêmes comportements que lorsqu’il est plongé dans son système relationnel (dans son entreprise, son organisation). En revanche, quand il parle à son coach de son environnement de travail, il reprend inconsciemment des postures, des attitudes et des comportements associés à son vécu, que le coach peut observer au sein de la relation « ici et maintenant », et faire remarquer à son client. Du coup cette approche systémique du coach permet au client de se distancier de sa situation et de prendre conscience de ce qui se joue entre lui et son système d’appartenance (son organisation, sa position, son rôle…). Il pourra dès lors modifier des paramètres, ajuster certains éléments, pour se placer autrement au sein de son contexte.

Superviser un groupe (système) de coach : le phénomène de reflet systémique

Cet élément important du coaching systémique (décrit ci-dessus) est nommé le phénomène de reflet (ou résonance) ou bien de processus parallèle et cela concerne aussi les coachs entre eux !

Un coaching se déroule sur les principes d’une alliance, mêlée de confiance et d’attentes entre le coach et son client. Cette alliance favorise aussi d’autres phénomènes qui ont tendance à se produire dans tout système mettant des personnes en interactions.

La personne coachée aura ainsi tendance à reproduire dans le cadre de son accompagnement ce qui se passe dans son contexte professionnel et à faire vivre au coach son propre « problème ».

Le coach partagera cela avec son client. exemple : « Quand nous parlons ainsi, je ressens (moi coach) de la tristesse et je me demande si, par hasard, votre collaborateur ressent cela aussi ? Et peut-être vous-même ? ».Superviser un groupe (système) de coachs

C’est le cadre protecteur de l’accompagnement qui favorise cet état d’introspection et met en relief ce reflet. Le coach pourra ainsi partager avec son client ses observations et l’aider à faire des liens avec son sujet de coaching.

Le Système de coachs et leur supervision :

Dans le cas suivant : le coaching de plusieurs membres du même Conseil d’Administration, il est important de prendre en compte la présence de plusieurs systèmes (le C.A., l’entreprise, le tandem coachs-coachés, etc…) et notamment le Système de coachs !

L’analyse du Système de coach et l’observation des reflets (résonances) d’avec leurs clients individuels (les membres du C.A.) qui seront partagé (confidentiellement et anonymement) lors de leurs supervisions de coach en groupe permettra à la fois de réguler les sujets portés par les coachs mais aussi d’observer par reflets ce qu’il se passe lors de leurs supervisions par rapport à ce qu’il se passe chez le client.

Ce travail entre coachs permettra à ceux-ci une fois de retour en séances individuelles avec leurs clients d’explorer d’autres pistes et d’évacuer éventuellement des points bloquant dans le travail d’accompagnement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 11 =