Coach Systémique en entreprise : une approche très puissante du coaching professionnel.

Le coaching professionnel systémique en entreprise est une pratique particulière et extrêmement efficace. Qu’il s’agisse de coach de dirigeant, de coach d’équipe ou de coach de manager ; nous vous proposons de découvrir notre manière de travailler et d’intervenir auprès de vous en réponse à vos besoins spécifiques.

Tout d’abord qu’est ce que la « systémique » ? Et un coach systémique ?

Les bases de cette théorie ont été posées par l’université de Palo Alto (Californie) dans les années 60. D’abord spécifiquement thérapeutique (dans le cadre des psychologies humanistes, dites thérapies courtes) Ce concept a été étendu plus largement à différentes disciplines opérationnelles dont le coaching Systémique.

Le principe d’origine :

A l’opposé de la pensée cartésienne, analytique (chaque objet ou système est divisé en parties distinctes, facilement modélisable) qui présente l’inconvénient de ne pas offrir une vision explicite de l’ensemble observé. On ne considère donc pas la globalité d’un groupe par exemple mais plutôt les membres que le compose. Ce faisant on ne voit pas les relations qui lient les différentes personnes du groupe. De plus, l’analyse des seuls effets linéaires (A par rapport à B et réciproquement) ne tiennent pas compte des effets circulaires de la communication.

En Systémique, l’individu,  l’organisation, le groupe, etc est compris, « regardé » également dans sa globalité ; de façon circulaire (causalité circulaire). L’avantage de cette approche est de permettre une compréhension aisée des objets, des groupes… sans pour autant délaisser les notions analytiques.

Si l’on considère l’entreprise ou l’équipe (CoDir, ComEx, équipe) comme un système en soi, on peut lui appliquer les concepts suivants :

1/ la complexité : l’entreprise est composée de sous-systèmes et d’un environnement,

2/ la globalité : le tout est plus grand que la somme des parties de l’entreprise ou de l’équipe,

3/ l’organisation : des niveaux hiérarchiques structurels et des processus fonctionnels,

4/ l’interaction : le changement d’une condition influence les autres conditions du système.

Ce faisant, une intervention de coach systémique en entreprise interviendra dans le « système de l’entreprise » selon une démarche particulière et adaptée à la complexité.

 C’est Paul Watzlawick qui est à l’origine de ce courant de pensée de la Communication et des Systèmes. C’est la systémique de « troisième génération ». Pour lui il existe des principes fondamentaux :

Principes fondamentaux du coaching Systémique :

1/ la Totalité : Le tout est plus que la somme de ses parties.

2/ l’Homéostasie : Tout système va tendre à maintenir une position d’équilibre ( souvent en résistant au changement provoqué par le travail de coaching).

3/ Equifinalité : à partir de conditions initiales identiques, on peut arriver à des conditions finales différentes et inversement, des conditions initiales différentes peuvent produire des conditions finales identiques.

Concepts majeurs à intégrer en coaching systémique :Coach systémique d'équipe

  • 1/ Tous les systèmes ont des frontières qui cependant restent perméables.
  • 2/ Tous les systèmes ont une histoire (un passé, une culture, un mythe fondateur).
  • 3/ Tous les systèmes ont des échanges de trois types : énergie, information et matériel.
  • 4/ Tous les systèmes vivants ont une capacité de reproduction (extension, développement).
  • 5/ Tous les systèmes vivants développent une capacité à l’homéostasie.
  • 6/ Tous les systèmes ont une valeur supérieure à la somme des parties qui les composent (le tout est d’une nature supérieure aux éléments que le compose).
  • 7/ Le coach lui-même fait partie du système qu’il observe. Les objectifs du client (le coaché), le travail effectué par celui-ci font échos au rôle du coach, à ses objectifs et son ressenti. Ainsi le coaché et le coach vont avancer de concert ; il en découle une posture singulière et une capacité à utiliser les outils de coach en entreprise avec une très grande puissance et efficacité.

Le coach systémique en entreprise, que ce soit en coaching individuel ou coaching d’équipe, va donc (et avec le coaché) à la fois tenir le rôle de miroir (voila ce que j’observe) et d’élément inclus dans le système (ce que je ressent). Partant de ce principe particulier au coach systémique, il va pouvoir utiliser tous les outils à la disposition du coach en entreprise avec  ce « plus » que lui procure sa compétence particulière de « lire » de « ressentir » de façon systémique.

Autrement dit, le coach systémique en entreprise va s’intéresser aux contextes répétitifs, aux émotions ressenties par le client (individuel ou équipe), à ses tentatives précédentes de solution, et également aux observations des différentes expérimentations imaginées pendant la démarche de coaching systémique.

Donc le premier outil du coach systémique en entreprise est de développer la perception que le client a de son problème ou de son objectif. Partant de cela c’est ce qui va lui donner les clés pour identifier les ressources disponibles, les contraintes perçues et les vrais objectifs personnels… Dans un objectif de réalisation.

Lire un article sur le coaching systémique en contexte économique difficile




Une histoire de Coach en Communication

Le client, le coach en entreprise et la communication.

De tout temps et plus encore en périodes de difficultés économiques, les compétences en communication de chaque manager ou collaborateur ont besoin de s’exprimer de façon positive, claire et dans un esprit « gagnant-gagnant ». En effet, il est primordial de savoir et pouvoir convaincre, partager une vision, donner du sens aux directives de la direction, animer et emmener ses équipes à la conquête de nouveaux défis professionnels. En d’autres mots être performant pour communiquer sur le contenu (quoi ?) et la forme(comment). Un coach en communication peut vous y aider.

Mais bien souvent, les individus réagissent en fonction de leurs personnalités et de leurs limites… lorsque l’on sait que l’essentiel de nos capacités naturelles de communication, nos modèles, sont déterminées par nos expériences pendant nos 5 à 7 premières années d’existence…

Comprendre vos points faibles en communication ainsi que vos objectifs pour vous améliorer.

C’est dans ce contexte que le coach professionnel en entreprise peut vous accompagner pour développer et largement améliorer vos compétences en communication.

coach et communication réussieBien sûr le coach en entreprise adaptera son accompagnement à chaque client, et il pourra partager avec lui certains concepts ou données éclairantes pour le coaché. Voici quelques un des éléments intéressant à appréhender afin d’améliorer sa communication de manager en entreprise.

  • Ce que vous ressentez ou pensez « à chaud » influence ce que vous allez dire. Prenez le temps de réfléchir à vos objectifs professionnels et à la manière dont votre cible (collaborateurs, clients, etc) est capable de l’appréhender (très important dans un contexte multiculturel par ex.).
  • La communication non verbale (posture, ton de la voix, habillement…) est aussi importante que les mots. Il existe en PNL notamment de nombreuses techniques qui permettent cette prise de conscience et d’aboutir à supprimer un comportement limitant dans ce domaine.
  • Vous devez accorder votre mode d’expression, de communication (verbale et non verbale) à votre cible que ce soit une personne ou une assistance. C’est le concept du canal d’expression (donner le bon nombre d’information et de la bonne manière (humour, sérieux, avec précisions, de manière globale, imagée…).
  • Assurer un travail de décodage entre l’émetteur et le récepteur. Parler un langage qui tiens compte du niveau de l’assistance, de leurs spécificités, sans oublier qu’ils vous écouteront avec leurs filtres personnels et sociaux…
  • Soyez attentif, à l’écoute des retours de votre assistance (verbal et non verbal) afin de vous assurer que vous êtes compris.

Votre efficacité de manager et de communiquant s’exprimera par votre capacité à comprendre ces écueils potentiels et à trouver la meilleure manière de les contourner ! C’est la le travail du coach dans son accompagnement.

Dans un deuxième temps, le coach peut vous conseiller un training qui portera sur les techniques d’expression, mais seulement après que vous ayez fait un travail personnel de réflexion.

Quelques sujets de coaching et communication :

 

Thierry Pacaud

 Coach Systémique & Conseil en Communication.




Comment développer votre leadership par la confiance en soi

En entreprise, les cadres sont souvent promus manager en fonction de leurs compétences et expériences techniques. Hors ces nouveaux leaders ne sont pas toujours prêt à assumer avec performance ce nouveau rôle.

La confiance en soi est bien souvent un ingrédient nécessaire à un management, un leadership, efficace et serein.

Les convictions, les croyances que vous avez sur vous-même ont un effet puissant sur votre confiance en soi.

Ces croyances « négatives » qui vous veulent du bien !

Ces croyances qui pour vous correspondent totalement à la « vérité » influencent et modèlent inconsciemment votre comportement . Soit elles vous aident de façon positive en vous donnant confiance, vous motivant et vous aidant à réussir , soit négativement en limitant votre capacité à atteindre vos objectifs.

En coaching et en PNL (Programmation Neuro Linguistique), les croyances qui vous empêchent de réussir sont appelés croyances limitantes et celles qui sont utiles sont appelés croyances positives.

Vers l’âge de huit ans, la plupart des croyances sont assimilées ; elles sont « construites » par une combinaison de nos propres pensées et analyses personnelles des conséquences de nos actes par exemple et par l’influence des gens autour de nous (figures d’autorité comme les parents, les enseignants, un mentor… ).

Certains adultes, comme les jeunes enfants,  apprennent à accepter les commentaires et les opinions des autres comme des faits , plutôt que de les remettre en question ou de les contester . Lorsque nous intériorisons ces jugements extérieurs , ils deviennent notre propre perception de nous-mêmes.

Vos croyances sont comme un refrain de chanson, si vous les laissez faire , elles vont jouer encore et encore dans votre tête. S’il s’agit de croyances bonnes pour vous et votre confiance en soi , gardez-les , elles vont vous aider et vous donner des moyens .

Si elles vous limitent, vous pouvez observer ce qui se passe en vous et surmonter ces croyances limitantes ; c’est possible et nous allons voir comment un coach peut vous aider à cela. 

Toutes les croyances viennent de ce que nous acceptons comme preuve. Par exemple, vous pouvez faire une présentation en réunion moyenne, voir plutôt mauvaise et prendre cela comme la preuve que vous êtes un mauvais conférencier (alors que factuellement c’est lors de cette conférence que vous n’avez peut être pas été parfait…).

Le problème est que nous avons tendance à :

1 – Accepter des hypothèses comme des preuves irréfutable

2 – Se concentrer sur la partie négative d’une analyse, tout en ignorant le positif

3 – Utilisez un seul élément de preuve pour construire une croyance limitante sur nous-mêmes (on parle de généralisation à partir d’un seul événement).

leadership et confiance en soi

Prenons l’exemple de Philippe, un jeune cadre ayant fait appel à nous pour des séances de coaching en entreprise pour améliorer son leadership. Il est apparu au cours du processus de coaching que Philippe supportait un certain manque de confiance en lui.

Des croyances limitantes développées dans son enfances l’empêchaient de laisser s’exprimer pleinement son excellent potentiel de manager.

Pour Philippe l’accompagnement du coach en entreprise a été d’une grande aide et il a pu trouver des solutions efficaces pour neutraliser largement ces limitations et être aujourd’hui un manager apprécié et reconnu.

Nous ne pouvons bien entendu pas partager ses solutions avec vous car vos solutions sont sans doute différentes et très personnelles !

Il est possible d’améliorer sa confiance en soi et son leadership

Cependant voici une démarche en 7 points qui vous aidera sans doute :

Décidez dés aujourd’hui de travailler à la restauration de votre confiance en soi en suivant les conseils de coach en entreprise suivants.

D’abord, commencez par écouter votre voix intérieure et observer tous les messages négatifs que vous vous donnez tout au long de la journée.

Écoutez le dialogue interne, les messages qui jouent encore et encore dans votre tête. Vous pouvez vous entendre dire des choses comme :

 «Je ne peux pas faire ce que je veux vraiment et gagner ma vie» ou

 «Je n’arriverai jamais à animer ce groupe projet» ou

 «Je suis mauvais en… je n’y arrive pas « 

Écrivez ces messages.

Etape 1 – Trouver l’intention positive

Quelle est l’intention positive de votre croyance? Par exemple, si vous croyez que vous n’êtes pas bon en  animation de réunion, demandez-vous, en dialogue interne (la petite voix ! ): «quelle est l’intention positive qui me fait penser cela ? « . Et oui ! lorsque vous pensez que vous ne réussirez jamais telle ou telle chose, il y a une intention positive en vous que vous pouvez rechercher (par exemple vous éviter de vous retrouver dans une situation de réussite qui vous fait peur pour X raisons).

Découvrir et reconnaitre (accepter) l’intention positive derrière vos croyances vous donne une meilleure compréhension de ce qui se passe , et vous aide à prendre de meilleures décisions. Plus important encore , elle conduit à l’acceptation de vous même.

C’est la première étape pour lâcher vos croyances limitantes.

Étape 2 – Identifier les conséquences de vos croyances limitantes

Quelles sont les conséquences de vos croyances limitantes ?

En quoi vous limitent elles dans votre vie privée, dans vos relations avec votre famille, vos amis ?

Au travail, comment seriez vous si vous n’aviez plus ces croyances ?

Étape 3 – Trouver l’exception

Trouver un signe, un élément qui contredit cette croyance. C’est l’«exception» à votre croyance limitante et c’est le moyen pour vous d’enclencher le processus, le début de votre capacité à  « l’autonomisation » par rapport à vos croyances. Pour inverser votre comportement habituel (dévalorisation, doute, etc) vous aurez à faire un travail de lecture positive des faits.

 Même si votre exception est quelque chose de petit , ou seulement en partie liée, écrivez-le. Pour vous aider, pensez à toutes les choses positives qui vous sont arrivées .

Si, par exemple , comme Philippe , vous voulez réussir l’animation de vos réunions projet, demandez-vous :

Quand ai-je réussi dans des situations plus ou moins proches ? en tant qu’étudiant par exemple ? ou dans une équipe de sport ?

Quand ai-je obtenu de bons résultats pour une mission ?

Quand ai-je reçu un commentaire positif d’un enseignant, d’un supérieur ?

Quand me suis je moi-même félicité pour avoir réalisé quelque chose ?

Quand ai-je terminé une épreuve qui m’a demandé de l’endurance ?

Vos exemples personnels seront bien sur les meilleurs ! Petit à petit vous allez décoder la manière très partisane dont vous « lisez » les événements de votre vie et vous allez voir s’effriter vos croyances limitantes lentement.

Attention il s’agit de persévérer, ne pas laisser retomber cette dynamique ! Le mieux est d’écrire une liste personnelle.

Étape 4 – Analyser les faits

Comment savez-vous que votre analyse d’une situation, une de vos croyances est vraie ? Où est la preuve ? Quels sont les faits derrière cette croyance ?

Vous trouverez souvent qu’il ya beaucoup moins de substance à vos croyances que vous n’aviez initialement pensé . Ou bien, ces croyances viennent d’une tierce personne (souvent une personne que vous admirez ou respectez).

Pour différencier les faits et les interprétations partisanes , demandez-vous :

– Cela peut-il être prouvé ?

– Quel serait l’avis de quelqu’un d’autre ?

– Est-ce vraiment toujours le cas ? Y a-t-il des exceptions?

– Si une caméra vidéo enregistrai, aurait-elle enregistré cela ?

 Étape 5 – Attaque de l’hypothèse sous-jacente de votre croyance

Maintenant, nous allons nous concentrer sur la raison de votre croyance. Quelles sont les hypothèses sous-jacentes à votre croyance limitante ? Dans l’exemple ci-dessus, l’hypothèse est qu’un jeune manager se sens incapable d’animer une réunion avec efficacité et par raccourci d’analyse personnelle n’est pas capable d’avoir un leadership performant.

Ensuite ?

Cette étape repose sur le fait que votre croyance est basée sur des hypothèses toutes personnelles ! Lorsque vous voyez que votre croyance était basée sur une hypothèse (une interprétation donc), votre croyance aura moins de prise sur vous et vous allez commencer à prendre en charge votre propre système de croyance. Maintenant que vous êtes responsable , vous serez en mesure de changer vos croyances limitantes et créer l’autonomisation de vos croyances.

Etape 6 – Généraliser

La généralisation est une arme limitante redoutable ! C’est le fait de partir d’un exemple et d’en faire une règle absolue ! » J’ai échoué à ceci, donc je n’y arriverai jamais ! « 

Vous devinez sans doute qu’une lecture plus objective, plus neutre et moins emprunte de vos croyances est plus réaliste sur vos capacités futures…

Étape 7 – Remplacer la croyance limitante avec une autonomisation

Quand avez-vous appris facilement ? Que faites vous avec efficacité ?

Quand avez-vous fait une présentation puissante, parlé en toute confiance lors d’une réunion ?

Continuez à remplir cette liste de vos petits et moins petits succès (cherchez bien ils sont plus nombreux que vous ne voulez l’admettre)…

Il s’agit de créer un « effet loupe » sur vos actions positives.

Explication : Lorsque vous achetez une voiture , dans les semaines suivantes vous la voyez partout. Auparavant, vous n’avez jamais remarqué cette voiture particulièrement et vous êtes surpris, pourtant elles ont toujours été la ! Ce sera la même chose pour les actions + de votre liste.

Donc continuer à ajouter des éléments à votre liste et constatez que petit à petit cette liste remplace des éléments de votre liste de croyances limitantes !

Prenez votre temps, ne soyez pas dur avec vous même ; c’est une démarche courageuse et qui demande du temps et de la bienveillance envers soi même.

Cette démarche en 7 points peut vous aider à prendre conscience de vos croyances limitantes… Un coach en entreprise vous accompagnera plus en avant et vous aidera dans votre recherche de solutions rapides.

 Lire un autre article sur la confiance en soi




Comment améliorer sa communication interne événementielle ? Organiser une convention interne innovante et efficace !

Dans l’univers de la Communication hors média (et notamment la communication interne événementielle) des entreprises et des organisations, il est souvent important pour un consultant de pouvoir travailler sur la durée avec un client. Cette  relation de confiance apporte ainsi des pistes de performances multiples… et c’est d’abord l’entreprise cliente qui en bénéficie !

Une connaissance « pointue » de l’entreprise et de ses particularités pour développer la meilleure performance des messages et de leurs impacts = Communication interne événementielle efficace.

Les raisons sont facile à comprendre :

> Connaissance accrue du mode de fonctionnement du client, (que ce soit notre interlocuteur désigné, chef du projet) ou la direction générale, connaissance du marché, des cibles internes et externes, de l’historique…

> Présence de la problématique du client à tous les instants de l’activité du consultant en communication interne et événementielle (le consultant rencontre d’autres clients, d’autres problématiques et peut développer sa réflexion en s’appuyant sur des idées, des univers ne figurant pas dans le « système » habituel d’un client).

> De plus, cette relation va permettre de créer un environnement interne propice à des échanges entre Direction et consultant sur les valeurs, la stratégie, les obstacles concrets rencontrés par l’entreprise sur ses marchés, etc…

> Pour ma part, j’ai l’opportunité d’être également coach systémique de dirigeants de managers et d’équipes. Cette double compétence (conseil en Communication hors média et Coach systémique) offre à mes clients l’opportunité d’aller bien plus loin qu’une simple analyse de leurs besoins exprimés ! coaching de dirigeantC’est la possibilité pour Team For Development d’accompagner en profondeur la réflexion du client voir même la capacité à découvrir de nouvelles opportunités stratégiques pour l’entreprise.

 

 

 

Etude de cas : Une convention interne événementielle à forts enjeux

Cette société du CAC 40, dans le domaine de l’énergie, organise régulièrement des conventions internes, événement internes, kick off… afin d’informer et mobiliser ses cadres et managers sur les objectifs et messages importants concernant la stratégie du groupe.

Ayant eu l’occasion de travailler avec eux à de multiples reprises et échangé avec différents décideurs nous analysons facilement que le contexte n’est pas seulement celui exprimé dans le cahier des charges (brief). Les dernières réorganisations, changement de directions, d’objectifs commerciaux sur le marché européen notamment ont laissé les équipes dubitatives, voir démobilisées par les précédentes conventions « classiques ».

Sur la base des nouvelles pistes apportées par le clients lors de deux coaching d’une heure trente réalisés par Thierry Pacaud, coach systémique, nous avons accompagné le client dans une convention interne différente.

Il a été choisi d’impliquer fortement le middle management dans le déroulement de cet événement interne. Il est à noter que ces managers sont les rouages essentiels à la diffusion des messages de la direction, mais surtout que ce sont eux qui vont pouvoir mobiliser leurs équipes, leurs donner envie « d’y croire », envie de se mettre en ordre de marche !

Les 300 participants sur une journée ont pu découvrir un mode de communication différent, plus proche, plus ouvert, plus participatif que lors des épisodes précédents. En fait, le déroulement de cette convention faisait comme un miroir au nouveau fonctionnement de l’organisation, induit par la nouvelle stratégie! => esprit d’initiative, interdépendance entre les équipiers, organisation matricielle des équipes, adhésion volontaire aux objectifs et adaptations de ceux-ci par les équipes pour une meilleure appropriation, etc…

communication interne événementielle

Nous avons donc utilisé différents media que nous connaissons bien et maitrisons parfaitement pour les avoir utilisés avec d’autres clients issus d’univers différents ainsi que des ruptures de déroulement visant à maintenir l’attention de tous : workshops, vote en direct aux présentations de la direction, réactions en direct via SMS, ruches créatives, vidéo, etc…. 

Les participants ont tour à tour pu s’impliquer individuellement, donner leurs opinions, faire des propositions d’avenir, en ligne avec les nouveaux enjeux et organisation de l’entreprise.

Ces échanges interactifs ont permis à chacun de s’exprimer, d’adhérer plus facilement aux nouvelles directives de la Direction Générale. Les participants ont ainsi découvert le sens pour chacun d’eux de ces nécessaires contraintes stratégiques.

Un travail sur le terrain portant sur « la résistance aux changements » aurait pu être organisé par équipe à la suite de cette convention qui fera date !

Nous sommes à votre disposition pour vous présenter concrètement notre approche de coach et consultant en communication interne événementielle.

Thierry Pacaud

 Coach Systémique & Conseiller en Communication.

 




Le coaching systémique en entreprise pour un management adapté à la crise économique

Depuis 2007 et plus particulièrement 2008, la crise économique durable qui continue de nous toucher apporte un contexte incertain pour les entreprises et plus particulièrement par les entreprises européennes. En France, les exemples sont nombreux et quelques uns on été médiatisés : Good-Year, Peugeot, Virgin…  l’internationalisation des entreprises (y compris les « grosses » PME françaises) et des marchés a complexifié les réponses à apporter et de nombreuses sociétés n’ont pas réussi à trouver les solutions les plus performantes. Le principal problème des entreprises à ce jour est de développer leur capacité à s’adapter rapidement aux mutations brutales de leurs marchés. Le coaching systémique est une réponse pertinente et efficace.

coaching de crise

 Aujourd’hui la crise est de moins en moins mondiale et de plus en plus européenne, voir française et sud-européenne :

Demande en baisse, concurrence internationale plus intense, « offre produit » banalisée… la réponse apportée à ce jour à été essentiellement la réduction des marges commerciales en agissant sur les leviers traditionnels : réduction d’effectif, de masse salariale, des frais généraux, politique particulièrement incisive envers les sous-traitants et baisse des prix de vente.

De notre point de vue, stimuler la capacité des Ressources Humaines à faire preuve d’initiative, d’innovation, d’adaptation est la direction à privilégier… A condition de la canaliser dans une approche de performance et c’est justement ce que permet le coaching systémique de manager ou d’équipes.

Gagner sur un marché très concurrentiel passe principalement par la capacité des dirigeants à accompagner et développer la performance des hommes de l’entreprise

coaching systémique en temps de crise

> Maintenir son avantage concurrentiel est une préoccupation légitime mais ne se limite pourtant pas, selon nous, à un travail de rationalisation de l’existant, mais au moins autant à un travail sur les ressources cachées et potentiels existant dans l’entreprise.

> La crise a eu également un impact sur le mode de fonctionnement des organisations ; en interne, le mode de management a du mal a suivre le rythme forcené des réorganisations, des changements d’objectifs…

> On peut également ajouter ce que nous appelons « la crise du sens » (le sens que les collaborateurs donnent à leurs actions). On constate un passage du « On » (on est une équipe, on respecte les règles…) au « Je » qui représente un passage du collectif à une vision individuelle (individualiste?) du sens. Ce comportement à bien sûr un impact sur le fonctionnement des équipes en entreprise et du style de management adapté.

La réponse la plus performante et peu onéreuse à cette situation est un travail sur les Ressources Humaines à l’aide du coaching systémique comme nous allons l’expliquer ci-dessous.

S’adapter rapidement aux changements : Un travail en profondeur sur les hommes et les équipes par le coaching systémique en entreprise

>> Les enjeux de demain parlent d’innovation, d’initiative, de leadership, d’adaptation rapide, de mobilisation, de motivation des équipes et prennent un sens plus important que jamais. De nombreux articles de presse l’affirment, dans ce contexte, la meilleure ressource des entreprises est son capital humain ! Et nous ajoutons, la capacité à mettre en mouvement celui-ci…

Développement du capital humain par le coaching d’équipe et de managers :

Comment mobiliser mes équipes ? Comment les rendre plus performantes ? comment exploiter les gisements d’innovation, de capacité d’initiatives… existantes dans mon organisation ? Comment raisonner forces et opportunité plutôt que faiblesses et menaces? Comment rendre plus efficace le fonctionnement de mes équipes ?

Les managers, les cadres sont pas ou mal formés à ces nouveaux enjeux et appliquent naturellement les anciennes méthodes qui ne sont plus du tout adaptées aux nouvelles exigences de performances.

coaching equilibriste

Il est nécessaire de les aider, les accompagner dans leur passage d’une posture défensive à une posture plus conquérante, plus souple et adaptable vis à vis du contexte et de leurs équipes.  

On le sait aujourd’hui, la bonne communication entre les collaborateurs au sein d’une entreprise assure sa pérennité et sa performance. Le Coaching systémique d’équipe vous permet de trouver les meilleures solutions pour votre organisation.

La coaching systémique en entreprise est particulièrement adapté aux situations de crise.

 Tout d’abord une définition du coaching systémique : différent du coaching traditionnel, le coach systémique va bien sûr s’attacher à accompagner la personne ou l’équipe coachée dans la recherche de solutions performantes ou dans une projection de solutions créatives et innovantes. Mais le coach systémique va également, en permanence, observer le fonctionnement du « système » que représente l’entreprise, la direction ou l’équipe considérée.

Cette observation, ce qu’elle développe comme sensations en lui, l’observation de comportements, de réactions de groupe… Tout cela il le partagera avec le coaché ou l’équipe et les aidera ainsi à mieux comprendre la situation, changer de paradigme (de fonctionnement) et trouver des options performantes compatibles avec leurs objectifs.

Ce travail de coaching des équipes notamment, va permettre de mieux travailler ensemble, d’augmenter la maturité de l’équipe, son adaptabilité et sa performance à travers les processus de motivation d’équipe (team building), de cohésion d’équipe.

Cela est donc particulièrement efficace dans un contexte de crise ou l’une des solutions la plus efficace est l’adaptation rapide et profonde des entreprises aux nouveaux enjeux et évolutions des marchés. Actuellement, les organisations matricielles qui représentent la majorité des réponses aux enjeux de la crise économique, appellent presque naturellement à intégrer un accompagnement en coaching systémique en entreprise des équipes et des managers.

Quel coût pour un coaching systémique d’équipe ou de manager ?

Comme nous parlons de rentabilité, de réduction des dépenses dans cet article, je pense qu’il est important de noter que le cout d’un coaching systémique en entreprise est d’un montant très modeste au regard des enjeux et équilibres économiques des entreprises. Consultez notre article sur le R.O.I. d’un coaching, pour découvrir et mesurer l’impact réel d’une mission de coaching en entreprise dont le cout tourne entre 4 000 et 7 000 €.

Voici quelques exemples de coaching systémique en entreprise dans un contexte de recherche de performance en équipe et individuel :

  • Prise de poste (et prise de pouvoir),
  • Performance Commerciale,
  • Communication Interne et équipes,
  • Style de Management et Leadership,
  • Optimisation des potentiels internes,
  • Équipes multi-culturelles
  • Prise de recul / à des situations complexes,
  • Aide à la décision,
  • Préparation à la négociation, appel d’offre
  • Délégation,
  • Gestion du temps,
  • Préparation événementielle,

Consultez notre page sur le métier de coach de dirigeants et d’équipes


Aller plus loin

Vous pensez avoir un besoin, un problème vous concernant personnellement, un collaborateur, une équipe constituée ? Un enjeu ou un objectif vous concernant vous, vos collaborateurs, votre organisation ? Vous souhaitez en explorer la pertinence et la faisabilité?  Nous vous accompagnons gratuitement dans la formalisation explicite de vos besoins en regard de vos enjeux. Contactez nous simplement en cliquant sur le bouton orange.

verifiezvosbesoins  button-reponsesevaluez-gratuitement-vos-besoins


TP2016 BDThierry Pacaud. Dirigeant, Coach Systémique exécutif certifié, Psychopraticien en Programmation Neuro-Linguistique (PNL)| Président du Cercle pour la Motivation | Vice-Président Paris IdF de l’International Coach Federation

 

 




les grands dirigeants utilisent régulièrement le coaching

Eric Schmidt, Directeur Exécutif de Google conseille vivement de faire appel à un coach exécutif pour dirigeant, comme il le fait lui-même, dans une interview pour CNN.

Team4development.fr

 Lire notre rubrique « articles sur le Coaching professionnel »